Accueil
Accueil
Les plaisirs de la table de l’ UFEChicago

Verres à vin

Le choix du verre joue un rôle important dans la dégustation d’un vin.

Chaque importante région viticole française a créé le sien, de forme spéciale, destinée à mettre son vin en valeur.

Fait avant tout pour contenir le vin et non pour décorer la table – ce qu’on a parfois tendance à oublier – le verre doit être de forme pure et légère.

Les façettes taillées, les ornements nuisent à la dégustation.
Il en est de même du verre coloré, qui prive l’amateur de sa première joie :contempler la couleur de son vin.

Aussi précieux soient ils, de tels verres doivent être éliminés de la table du gourmet.
Le cristal d’une transparence absolue et qui renvoie parfaitement la lumière est la seule matière digne de contenir un grand vin.


  Le verre doit être assez vaste pour qu’il ne soit pas nécessaire de le remplir à ras bord et qu’il permette au gourmet, sans risque de projection, d’effectuer le mouvement giratoire qui révélera toutes les subtilités du bouquet.

Tous est question d’harmonie et de rapport entre le volume du liquide et sa surface.

L’ouverture du verre elle aussi a son importance : elle doit être légérement rétrécie, afin de permettre une certaine concentration des parfums, qu’un verre trop largement ouvert laisserait échapper.

La coupe à champagne est une hérésie, puisque sa surface, bien trop large, laisse fuir toute les bulles en même temps que l’arome subtil et fin du champage : elle rend irrémédiablement plat et fade
le meilleur vin. Le seul verre digne de ce seigneur est la flûte, si élégante, ou le verre tuluipe à calice assez fermé.

Le verre doit être fin, afin qu’il ne s’interpose pas désagréablement  entre le vin et la bouche. Rappelons le le verre est la uniquement pour mettre le vin en valeur ; il doit être adapté à sa fonction au point de se faire complètement oublier.

Le pied est indispensable, il contribue à l’élégance du verre, mais, la encore, la mesure est nécessaire : ni pied pataud, ni échasse. Le pied de section ronde est fort commode : il permet au gourmet de le saisir facilement, de l’avoir bien en main pour faire touner le vin et apprécier son bouquet.